Résumé

La vie en maison de retraite pourrait se définir comme la nécessité de reconstruire un ultime « chez soi » abritant souvenirs et objets conservés.

Nous avons cherché à approcher comment à travers les souvenirs qu’ils leur restent, se dégage ce qu’a été leur quotidien en cette grande partie du XXe siècle. Comment en dépit des épreuves et des drames personnels, il leur a été possible de trouver par petites touches, le goût de vivre à travers des gestes quotidiens : construire un pavillon, avoir un couple harmonieux, fonder une famille ou évoluer dans son travail. A travers leurs témoignages se dessine le quotidien de toute une génération qui a connu l’exode rural, l’orphelinat, la guerre, l’occupation, la dureté du travail et souvent la misère[1].

Cette commande du Conseil Général de l’Essonne a été réalisée en trois étapes à partir d’entretiens et de photographies :

  • Réaliser des panneaux (textes et photos) en vue de les afficher de manière permanente dans la maison de retraite ainsi qu’un catalogue.
  • Réaliser des photos de la vie quotidienne.
  • Permettre à des résidents de réaliser eux-mêmes des photographies de leur quotidien dans la maison de retraite.

Première étape :

Des entretiens et des portraits photographiques ont été réalisés afin d’élaborer des panneaux affichés dans les couloirs de la Maison de retraite et un catalogue distribué aux résidents qui ont participé à la recherche.

jonas-1

Seconde étape :

Séries de prises de vues en noir et blanc à l’intérieur de la maison de retraite à l’occasion de chacun de nos passages pour y réaliser des clichés de la vie quotidienne, de l’aménagement et des détails dans les chambres ainsi que dans d’autres parties communes. Cette partie du travail n’a pas été exposée mais certaines de ces images ont été intégrées dans le catalogue.

Troisième étape

Mise en place d’une équipe de 8 résidents dont l’objectif était qu’ils réalisent eux-mêmes un « reportage » photographique sur la maison de retraite et sur la quotidienneté de leurs activités avec le personnel. (L’accueil, l’animation, les bureaux, le coiffeur, le restaurant, les étages, l’extérieur, le goûter, les soins).

Quatrième étape (hors commande institutionnelle)

Réalisation d’un travail personnel d’Irène Jonas (qui ne s’inscrivait pas dans la commande) sur le vieillissement, la mémoire et les souvenirs d’un XXe siècle que les résidents ont traversé.

jonas-7

Note

1 La recherche a été réalisée par Irène Jonas et Jean-François Noël de l’Association Regarde ! http://www.regarde-photo.fr