Résumé

À la fin de la Révolution Culturelle, le documentariste Joris Ivens,  ami de Mao, est invité avec son assistante, Marceline Loridan à séjourner en Chine. Pendant cinq ans de 1971 à 1976, ils tournent « en toute liberté » douze films sur les sujets les plus divers : l’Opéra de Pékin, un atelier,  une école, une pharmacie. Ces films reçoivent un accueil considérable en Occident, où, depuis des années on ne connaît que les images de propagande produites par le PC Chinois. Nous étudierons quelques séquences sur les thèmes du colloque : le point de vue dans le filmage du quotidien.